9:42 - July 24, 2021
Code de l'info: 3477441
Téhéran(IQNA)-La police et les autorités civiles de la capitale indienne ont démoli une mosquée dans un camp Rohingya, dans la capitale indienne.

Selon Al Jazeera, la mosquée, composée de bâches et de bâtons de bambou, a été rasée jeudi dans le camp situé dans le quartier de Madanpur Khader à New Delhi.

Près de 300 réfugiés, dont la plupart ont fui la brutale répression militaire dans le Myanmar voisin à majorité bouddhiste, ont déclaré à Al Jazeera que la structure avait été démolie malgré leurs appels aux autorités de ne pas le faire.

Les Rohingyas à majorité musulmane disent qu'ils se sont retrouvés sans lieu de culte.

« La rétrogradation a commencé une heure après les prières du Fajr dans la mosquée », a déclaré à Al Jazeera Mohammad, 33 ans, qui voulait être identifié par son prénom uniquement par crainte de représailles.

« Ils ont d'abord détruit les toilettes puis une pompe à eau manuelle, ensuite ils ont démoli la mosquée, le tout en 10 minutes. »

3985761

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: