Un analyste politique turc:
8:59 - July 28, 2021
Code de l'info: 3477485
Téhéran(IQNA)-Un chercheur turc a déclaré que la décision des Émirats arabes unis de normaliser les liens avec Israël visait à resserrer l'emprise de la famille dirigeante sur le pouvoir dans ce pays du golfe Persique, soulignant que de tels accords ne font qu'encourager Tel-Aviv à commettre davantage de crimes contre les Palestiniens.

Lors d'une interview avec PressTV, Mehmet Rakipoglu, analyste turc a souligné : « Très probablement, les Émirats ne se soucient pas des martyrs de Palestine. L'élite dirigeante se soucie beaucoup de son siège que j'appelle  "la sécurité du régime". »

Rakipoglu a déclaré que les Émirats Arabes Unis, dirigés de facto par le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed bin Zayed Al Nahyan, ont ouvertement coopéré avec Israël depuis les révolutions arabes des années 2010.

Il a déclaré qu'il "n'était pas choqué" lorsque les EAU ont normalisé leurs relations avec Israël et ouvert leur ambassade dans les territoires occupés parce qu'il y avait une coopération secrète entre les deux parties, qui vient de devenir publique et formelle.

Les EAU ont officiellement inauguré leur ambassade en Israël le 14 juillet, environ deux mois après qu'Israël a lancé une autre guerre contre la bande de Gaza assiégée.

Rakipoglu a déclaré que la normalisation montre que les EAU ne se soucient pas de la volonté du peuple.

« Les Émirats arabes unis, a-t-il dit, ne respectent pas les points de vue du peuple arabe qui se sont massivement opposés à la normalisation avec Israël. Abou Dhabi, au contraire, a poussé d'autres pays à normaliser leurs relations avec Tel-Aviv, y compris le Soudan ».

Selon Rakipoglu, Israël « a le plus gagné » de l'accord de normalisation, car il « est devenu plus facile de tuer des Palestiniens ».

Commentant les affirmations des responsables émiratis selon lesquelles la normalisation visait à faire la paix dans la région, il a souligné que « les Émirats arabes unis n'ont aucun droit de parler au nom des Palestiniens.

« Faire la paix avec Israël n'est qu'une couverture. D'un autre côté, même si l'ambassade est ouverte, Israël ne s'arrête pas. De plus, Israël se sent plus en sécurité et attaque ainsi la Palestine plus ouvertement.

« L’Égypte et la Jordanie ont fait la ‘paix’ avec Israël et elles dépendent maintenant d’une manière ou d’une autre d’Israël. Faire la paix avec Israël sans aucune consultation avec le peuple palestinien et la résistance ne fera que renforcer Israël », a-t-il ajouté.

Les Émirats arabes unis et Bahreïn ont signé des accords de normalisation avec Israël lors d'une cérémonie organisée par l'ancien président américain Donald Trump à la Maison Blanche en septembre dernier. L'événement a été rejoint par l'ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Les Palestiniens ont condamné les accords comme un coup de poignard dans le dos et un affront direct à leur cause de libérer leurs terres de l'occupation israélienne.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: