Le président Raïssi :
9:25 - August 10, 2021
Code de l'info: 3477629
Téhéran(IQNA)-Intérêts et le respect mutuels, voici les mots d'ordre du président Raïssi qui s’est dit favorable au développement des relations entre l’Iran et la France, notamment dans les domaines économique et commercial; déclarant que les droits du peuple iranien doivent être garantis dans toute négociation.

Lors d’un entretien téléphonique d’une heure ce lundi 9 août, avec son homologue français Emmanuel Macron, le président iranien, Ebrahim Raïssi a évoqué les violations répétées et flagrantes des États-Unis et le non-respect du trio européen de leurs engagements dans le cadre de l’accord sur le nucléaire iranien en déclarant : “En imposant de nouvelles sanctions, les Américains ont ouvertement violé leurs engagements et lié les nouvelles sanctions au secteur humanitaire.”

Soulignant que les États-Unis et les Européens doivent remplir leurs obligations au sein du Conseil de sécurité de l'ONU, le président iranien a déclaré : "Dans toute négociation, les droits du peuple iranien doivent être respectés et les intérêts de notre nation doivent être garantis."

Raïssi a affirmé : "La République islamique est très sérieuse quant à la sécurité et au maintien de la dissuasion dans la région du golfe Persique et la mer d'Oman, et s'occupera des facteurs qui nuisent à la sécurité.”

Concernant le Liban, il a souligné : "Nous soutenons toute action visant à la stabilité, la sécurité et l'amélioration de la situation économique du peuple libanais."

Le président français a quant à lui, félicité son homologue pour son investiture et lui a souhaité du succès : "L'Iran et la France peuvent jouer un rôle dans l'instauration de la paix et de la stabilité dans la région grâce à leur coopération.”

Évoquant le retrait unilatéral des États-Unis du Conseil de sécurité de l'ONU et la suspension de la mise en œuvre du PGAC, Emmanuel Macron a déclaré : “Nous cherchons une solution à ce problème et nous espérons que les négociations reprendront.”

En allusion à la question de la sécurité maritime, le président français a précisé : "Tout d'abord, nous devons créer un cadre de stabilité et faire en sorte qu'il y ait une stabilité dans diverses questions, dont l'état des mers."

Macron a déclaré que la France a toujours essayé d'offrir une solution pour la stabilité au Liban, et a exprimé l'espoir qu'avec l'Iran, le terrain sera préparé pour la stabilité et la résolution des problèmes du pays.

Enfin, le président français a appelé à la poursuite des pourparlers entre Téhéran et Paris dans le but d'approfondir les relations bilatérales.

presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: