11:44 - October 23, 2021
Code de l'info: 3478459
Téhéran(IQNA)-Au cours du 12ème webinaire de la 35ème Conférence internationale sur l'unité islamique, des intervenants étrangers ont souligné la nécessité d'une alliance économique entre les pays islamiques, et de la création d'une monnaie islamique commune.

Maulana Mohammad Reza Al-Azhari Al-Qaderi, chef de l’association Dar-ul-oloum Labanat de l'Inde, a déclaré que Dieu, Tout-Puissant, avait ordonné l’union des musulmans dans le Saint Coran.

« Il y a beaucoup de déclarations à ce sujet dans les livres de hadiths, et de nombreux exemples dans le Saint Coran, qui mettent tous l'accent sur le besoin d'unité entre les musulmans. Ces nobles versets indiquent que les musulmans du monde entier doivent être unis les uns aux autres, car cette unité et cette solidarité leur apporteront de nombreux résultats, et servent les intérêts de la communauté », a-t-il dit.

Maulana Sayed Habibullah Shah Cheshti, vice-président de la congrégation sunnite du Baloutchistan au Pakistan, a souligné que le Prophète (psl) était l'axe de la solidarité et de l'unité, et a déclaré : « Le Prophète (psl) a brisé les idoles terrestres et a mis en place une révolution dont l'histoire est exceptionnelle. Le Prophète (psl) a toujours prêché le monothéisme et a défié les grands rois à qui il a écrit une lettre pour leur demander d'arrêter d'adorer les idoles ».

Se référant à l'émergence de diverses sectes après le Prophète de l'Islam (psl), ce religieux sunnite a déclaré : « Les différences entre les écoles islamiques ne concernent pas la nature de Dieu ni le Saint Prophète. En d'autres termes, leurs interprétations des sujets sont légèrement différentes. Si nous sommes unis les uns avec les autres, et mettons de côté ces différences mineures, nous ne nous soumettrons jamais à l'ennemi. Avec l'aide de Dieu, une grande alliance économique sera formée entre les pays du monde islamique, notamment le Pakistan, l'Iran, le Kazakhstan, l'Ouzbékistan et l'Afghanistan, que rejoindront tous les pays islamiques en mettant de côté les différences mineures ».

Pir Hasib-ur-Rahman, membre du Conseil islamique du Pakistan, a déclaré : « Aujourd'hui, certaines personnes essaient de sortir les gens du cercle de l'Islam et considèrent cela comme une action très importante. L'excommunication des musulmans n’est pas louable, c’est l’islamisation des infidèles qui doit être considérée comme une action louable. Les divergences dans la communauté musulmane, ont tellement nui aux musulmans que nous n’avons pas besoin d'un ennemi extérieur. Les divergences ne peuvent pas être terminées, mais le mal résultant des divergences peut être éliminé. Ces questions doivent être étudiées scientifiquement et discutées entre les spécialistes. Si nous avons l'intention de servir l'Islam et la nation du Saint Prophète (psl), nous devons rapprocher les gens, car le pouvoir est dans l'union et non dans les divisions ».

Cheikh Salim Moiga Nega, professeur à l'Université du Kenya, a expliqué comment l'islam s'est propagé en Afrique, et a déclaré : « La question de savoir quelle école était supérieure à l’autre est survenue dans certains pays où les gouvernements ont profité des différences entre les écoles, pour gouverner le peuple, mais cela ne s’est pas produit dans notre pays. Certains ont rejoint des groupes extrémistes ou takfiristes, mais après avoir vu que cela n'était pas compatible avec leur nature ou les croyances traditionnelles de leur tribu ou de leur clan, ils ont quitté ces groupes et ont rejoint leur religion passée, le christianisme ou leur religion africaine traditionnelle. En nous concentrant sur les objectifs de la grande société islamique et sur les personnes dont les idées et les croyances sont proches de l'Islam, nous pouvons les attirer dans le grand monde de l'Islam, ce qui sera agréable à l'Imam du temps (as) ».

La 35ème Conférence sur l'unité islamique était organisée par l'Association des écoles islamiques, sur le thème "L'unité islamique, la paix et la prévention des divisions et des conflits dans le monde islamique", à Téhéran du 18 au 23 octobre 2021.

4007122

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: