12:09 - November 03, 2021
Code de l'info: 3478590
Téhéran(IQNA)-Plusieurs affiches mises à disposition du grand public ont présenté le hijab comme un «un choix» et «un droit humain». La campagne, co-financée par l'Union européenne, est accusée de promouvoir le voile islamique.

«À quel point le monde serait ennuyeux si tout le monde se ressemblait ?», peut-on lire sur un visuel qui célèbre «la beauté dans la diversité» et «la liberté dans le voile islamique», alors même que des femmes sont persécutées dans certains pays musulmans parce qu'elles veulent s'en émanciper. «Mon voile mon choix», met en avant une autre affiche.

Le Conseil de l'Europe (à différencier du Conseil européen, institution de l'UE qui regroupe les chefs d'État et de gouvernement des pays membres) a mis à disposition sur son site plusieurs dizaines de visuels en anglais et adaptés au format des réseaux sociaux dans le cadre d'une campagne de communication visant à «lutter contre les discours de haine antimusulmans».

Face à la polémique, l'organe européen a supprimé une vidéo mardi soir, même si la campagne restait toutefois disponible sur le site du Conseil de l'Europe. «Cette vidéo m'a profondément choquée (...). C’est absolument l'opposé de nos valeurs, des valeurs que la France défend : la liberté de conviction bien sûr...Ce qu'on voit dans cette vidéo, c'est le fait de prôner le port du hijab et du voile», a expliqué Sarah El Haïry, secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de l'engagement sur LCI. «Nous avons fait part de notre désapprobation», a-t-elle ajouté. Pour la membre du gouvernement, «on ne prône pas le hijab comme élément d'identité ou identitaire.»

La campagne est cofinancée par l'Union européenne via son programme «Droits, Égalité et Citoyenneté». Doté de 439 millions d'euros pour la période 2014-2020, ce programme doit contribuer à ce que «l'égalité et les droits des personnes tels qu'ils sont inscrits dans le Traité, la Charte et les conventions internationales des droits de l'homme, soient promus, protégés et effectivement mis en œuvre».
lefigaro

Tags: hijab ، liberté ، polémique ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: