12:14 - January 17, 2022
Code de l'info: 3479444
Téhéran(IQNA)-Les responsables koweïtiens ont annoncé le report du premier cours de formation de femmes dans l'armée nationale et ont souligné que le premier groupe de candidates dans l'armée sera accepté après un avis officiel des centres de jurisprudence.

Selon Russia Today, le cheikh Hamad Jaber Al-Ali, ministre de la Défense du Koweït, lors d'une réunion avec un groupe d'ulémas de ce pays, a déclaré : "Il n'y a pas de place pour les opinions et les exigences personnelles dans l'adhésion aux lois et règlements de l'islam. La constitution koweïtienne, que nous avons juré de respecter et d'appliquer, a fait de la loi islamique la principale source de législation dans toutes nos actions et décisions ».

Les érudits religieux et les cheikhs des Émirats arabes unis, à leur tour, ont souligné la nécessité de se conformer aux règles du travail des femmes dans certains emplois liés à l'armée, lors d'une consultation au ministère des Dotations et des Affaires islamiques.

Après la réunion, le ministre de la Défense a chargé les responsables concernés de reporter les cours jusqu'à la décision du ministère des Dotations et des Affaires islamiques, et déclaré que c’est avec le consentement de l'AELE, que le premier groupe de candidates rejoindra l’armée koweïtienne.

Le ministre koweïtien de la Défense, Hamad Jaber al-Ali, a émis en octobre dernier une ordonnance d'enregistrement pour les Koweïtiennes souhaitant rejoindre l'armée, et déclaré que les Koweïtiennes pouvaient rejoindre l'armée en tant qu'officier spécialisé, de base et indépendant, dans les services médicaux et de soutien militaire.

4028999

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: