11:29 - January 23, 2022
Code de l'info: 3479509
Téhéran(IQNA)-Le Centre d'études pour le développement et la prévention de l'extrémisme (CEPDE) a organisé ce 22 janvier une conférence-débat sur le rôle des organisations de la société civile dans la prévention de l'extrémisme violent et la promotion des valeurs démocratiques.

Le rôle des structures non étatiques est primordial dans la stratégie de prévention et de gestion des conflits. Le CEDPE, en partenariat avec National Endowment Democracy (NED), se penche sur cette piste en apportant sa contribution dans la proposition des solutions à travers la formation des acteurs de la société civile, des leaders religieux et communautaires. 

Dans son discours, le vice-président du CEDPE, Ibrahim Moussa Youssouf, a souligné que la situation d'instabilité a une répercussion sur la vie de la population tchadienne et met à mal la quiétude sociale. Pour lui, cette situation affecte le tissu social et crée un problème de cohabitation pacifique entre les différentes communautés qui développent les sentiments de mépris et de haine.

Pr. Wassouni François, maître de conférences à l'Université de Maroua et expert en formation, a indiqué que l'extrémisme violent est un défi global qui interpelle tout le monde. Face aux menaces extrémistes, le professeur propose de créer des mécanismes pour les contrecarrer avec notamment des structures de veille.

Tchad : le CEDPE mobilise la société civile contre l'extrémisme et pour les valeurs démocratiques

alwihdainfo

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: