10:21 - May 15, 2022
Code de l'info: 3480693
Téhéran(IQNA)-Concernant la phrase « حیّ على الفلاح» qui est une des parties de l'Appel à la prière et de l'Iqamah, la question se pose de savoir si la « prière » conduit au salut.

Dans le Coran, le mot « الفلاح » et ses dérivés sont utilisés de différentes manières :
 
« قَدْ أَفْلَحَ ٱلْمُؤْمِنُونَ »

« Bienheureux sont certes les croyants » (Coran 23 :1)
 
« أُو۟لَٰٓئِكَ عَلَىٰ هُدًۭى مِّن رَّبِّهِمْ ۖ وَأُو۟لَٰٓئِكَ هُمُ ٱلْمُفْلِحُونَ »

« Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent » (Coran 2 :5)

Le but ultime et le bonheur de l'homme consistent à se rapprocher de Dieu et le moyen d'y parvenir est de prêter attention à Dieu et de lui obéir, mais les nécessités de la vie matérielle nous empêchent parfois d’avancer vers la perfection et de nous rapprocher de Dieu.

Dieu nous a créés pour atteindre la perfection. Le meilleur facteur qui peut sauver l'homme des difficultés est le souvenir de Dieu, et le meilleur signe du souvenir de Dieu est la prière.

Par conséquent « la prière est la cause du bien-être et du salut » signifie que la prière peut libérer l'homme des chaines matérielles et de Satan, et le mettre sur la voie du développement spirituel.

Dieu dit dans le Coran :

»ٱتْلُ مَآ أُوحِىَ إِلَيْكَ مِنَ ٱلْكِتَٰبِ وَأَقِمِ ٱلصَّلَوٰةَ ۖ إِنَّ ٱلصَّلَوٰةَ تَنْهَىٰ عَنِ ٱلْفَحْشَآءِ وَٱلْمُنكَرِ ۗ وَلَذِكْرُ ٱللَّهِ أَكْبَرُ ۗ وَٱللَّهُ يَعْلَمُ مَا تَصْنَعُونَ «

« Récite ce qui t'est révélé du Livre et accomplis la Salat. En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d'Allah est certes ce qu'il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites ». (Coran 29 :45)
 
Et dans un autre endroit adressé au Prophète Moïse (AS), Il dit :

« إِنَّنِىٓ أَنَا ٱللَّهُ لَآ إِلَٰهَ إِلَّآ أَنَا۠ فَٱعْبُدْنِى وَأَقِمِ ٱلصَّلَوٰةَ لِذِكْرِىٓ »

« Certes, c'est Moi Allah : point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salat pour te souvenir de Moi ». (Coran 20 :14)
 
Extrait du livre "Vers Toi" de Mohammad Taghi Mesbah Yazdi (1935-2021), juriste, philosophe, commentateur du Coran et professeur du centre islamique de Qom en Iran, qui a écrit de nombreux ouvrages de commentaire, de philosophie, d'éthique et de sciences islamiques.  
 

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: