10:46 - May 23, 2022
Code de l'info: 3480776
Téhéran(IQNA)-La 26ème conférence sur Mulla Sadra, s'est tenue le 23 mai 2022, sur le thème « Sagesse, Gouvernement et wilayat ».

L'ayatollah Seyed Mustafa Mohaghegh Damad, commentateur du Coran et professeur de philosophie, a pris la parole lors de la réunion, et se référant aux opinions de Mulla Sadra sur la wilayat, a déclaré : « Mulla Sadra dit que tous ceux à qui Dieu a enseigné la logique, les animaux, les plantes et les créatures, savent que la prophétie existe à tous les niveaux, mais le nom de prophète est réservé au Prophète de l’islam. Dans l'interprétation chiite de la sainte religion de l'islam, parallèlement à la vision du monde et aux préceptes de la charia, une voie a été envisagée pour le développement spirituel des êtres humains, qui est la Wilayah, qui signifie l'évolution des êtres humains grâce à la compagnie d'un être humain parfait (L’Imam infaillible). Ce point est l’atout du chiisme alaouite par rapport aux autres écoles qui n'ont pas ce troisième élément. Cette interprétation et lecture de l'islam dans les textes des religieux chiites à tendance mystique, et à leur tête Sadr al-Mutallahin Shirazi, a pris le nom de Hikmat al-Muti'aliyyah (sagesse transcendante). Le livre Al-Shawidah Al-Rububiyyah est un résumé complet de la sagesse transcendante de Mulla Sadra, qui dit que la prophétie et la mission prophétique ont été interrompues dans un sens, mais se poursuivent dans un autre sens. Si l'Ange de la révélation ne descend plus sur personne, la prophétie demeure dans certains aspects et est permanente. Sadr al-Mutallahin, à la suite de Mohi al-Din, se réfère à ce que le Messager de Dieu (as) a dit à la fin de sa vie, qu'avec sa mort, la révélation était coupée, mais que « la bonne nouvelle » continuait avec une inspiration invisible qui se produit chez les êtres humains (les Saints Imams et les mujtahid). Concernant les mujtahid, Mulla Sadra dit que Dieu ordonne aux gens de se référer à eux par ordre divin. Par conséquent, la prophétie n'a pas été interrompue en termes de nature, mais en termes de révélation spéciale au Prophète (as) qui ne se réfère jamais à un mujtahid ni même à un Imam. La connaissance des saints est la connaissance reçue de Dieu, comme le dit le Coran à propos de Khidr :

 » آتَيْنَاهُ رَحْمَةً مِنْ عِنْدِنَا وَعَلَّمْنَاهُ مِنْ لَدُنَّا عِلْمًا »

Ils trouvèrent l'un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous. (Coran 18 :65)

Enfin, il signale un point intéressant que ce phénomène existe aussi chez les animaux, et que toute créature à qui Dieu a enseigné la logique, les animaux, les plantes et les créatures, savent qu'il y a une prophétie dans tous les êtres, mais que le nom de prophète est exclusivement réservé au prophète ».

4058714

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: