11:01 - May 23, 2022
Code de l'info: 3480777
Téhéran(IQNA)-Lancés l'année dernière par le centre chargé de l’organisation de la Journée de l’Hijab (WHD), créé à New York en 2021, les programmes du « Mois international de l'histoire musulmane » (IMHM) ont été largement accueillis cette année, avec la présentation de penseurs musulmans, notamment les penseurs iraniens Avicenne et Rumi.

La WHD a déclaré que plus de 26 pays avaient participé à l'événement, l'année dernière, mais que cette année, le nombre d'organisations, d'entreprises et d'établissements d'enseignement participant à cet évènement, avait considérablement augmenté.

L'organisation qui a créé la Journée mondiale de l’hijab, le 1er février de chaque année, pour sensibiliser le public à cette question, a déclaré que son objectif était que l'IMHM soit reconnu à travers les États-Unis et aide à combattre l'islamophobie à l'échelle internationale.

Selon Andrew Cuomo, ancien gouverneur de l'État de New York, le 4 mai 2021, la ville a adopté une résolution reconnaissant ce mois, et a rendu hommage à ceux qui encouragent la fierté nationale et la diversité culturelle.

La WHD a appelé les législateurs du monde entier à faire de même, et a invité également les particuliers, les organisations et les établissements d'enseignement à participer et à aider à faire connaître la campagne.

Les musulmans et les non-musulmans peuvent participer aux activités des médias sociaux, demander aux responsables gouvernementaux de reconnaître le mois de mai comme « Mois international de l'histoire musulmane », soutenir les entreprises musulmanes, faire un don à une organisation musulmane, et présenter la biographie d'une personnalité musulmane.

Le thème de cette année est la présentation des pionniers musulmans de l'âge d'or à l'âge moderne, en médecine, science, technologie, ingénierie et mathématiques, les découvertes scientifiques et les inventeurs.

Des conférences sont organisées chaque semaine, pour présenter les personnalités importantes de ces domaines.

Lors de la première conférence, les participants ont discuté d'exemples allant d'Avicenne, le père de la médecine moderne, à Ugur Shahin et Ozlem Torci, co-fondateurs de BioNTech, une société spécialisée dans la fabrication de médicaments anticancéreux.

Parmi les autres musulmans éminents qui ont été cités cette année, figurent le poète iranien du XIIIème siècle, Djalâl ad-Dîn Rûmî, poète iranien du VIe siècle, Amr al-Qais, neurochirurgienne pakistano-américaine, Dr Rana Dejani, biologiste moléculaire palestino-jordanienne, le philosophe Ibn Khaldun, l'explorateur marocain Ibn Battuta, et l'astronome turc Burjin Mutlu Pakdel.

4058726

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: