Hossein (as) s'est sacrifié pour sauver l'humanité

11:06 - August 06, 2022
Code de l'info: 3481599
Téhéran(IQNA)-L'imam Hossein (as) s'est sacrifié pour sauver l'humanité, au-delà de toutes les frontières de race, de religion et de nationalité.

Christopher Clohessy, pasteur et professeur d'études chiites d'Afrique du Sud, se référant aux récits qui existent sur le martyre de l'Imam Hussein (as), avant et après l'événement de Karbala, a déclaré : « De mon point de vue en tant que chercheur chrétien, le message de l'Imam Hossein (as) à Karbala, est un sacrifice de soi pour sauver l'humanité, au-delà de toutes les frontières de race, de religion et de nationalité ».

Christopher Clohessy est un prêtre catholique d'Afrique du Sud et professeur d'études islamiques chiites à l'Institut pontifical d'études arabes et islamiques de Rome, en Italie. Il est l'auteur de “Angels in Haste: Visions of Karbala (2021)”, “Half of My Heart: The Story of Zainab Daughter of Ali (2018)” et “Fatimah Daughter of Muhammad (2017)”.

Lors de la cérémonie de la première nuit de deuil de Muharram, organisée par la « Northwestern University of America », Christopher Clohessy a abordé le thème « Réflexion sur l'événement de Karbala dans les rêves d’Umm Salama ».

Au début de son discours, il a déclaré : « Je parle ici non pas en tant que pasteur, mais en tant que quelqu'un qui a étudié sérieusement les textes chiites pendant des années.  En l'an 61 de l’hégire, l'Imam Hossein (as) est tombé en martyr. Umm Salama, l'épouse du Prophète (as) qui avait plus de 80 ans au moment du martyre de l'Imam, a vu le martyre de l'Imam en rêve, cette nuit-là, comme d’autres musulmans qui ont vu en rêve l'Imam Hussain et Karbala. Ces rêves concernaient parfois un ou plusieurs anges, et parfois la voix des djinns ou le sang de Karbala. Ces rêves qui étaient une forme de prophétie sur le martyre de l'Imam Hussain à Karbala, ont été enregistrés dans les livres historiques et les hadiths chiites et sont racontés dans les rassemblements de deuil de Muharram. Certains de ces évènements se sont produits avant la naissance de l'Imam Hussain quand des anges sont venus voir le Prophète pour le féliciter et lui présenter leurs condoléances pour son futur martyre. Certains de ces rêves se sont produits après l'incident de Karbala, et concernaient des personnes impliquées dans le martyre de l'Imam, qui ont été vues dans un état de tourment. Certains ont été vus la même nuit d'Achoura, comme Umm Salama, où les djinns consolaient le Prophète pour le martyre de l'Imam Hussain (as).

کشیش کاتولیک اهل آفریقای جنوبی و استاد مطالعات اسلامی شیعی در مؤسسه پاپی برای مطالعات عربی و اسلامی در رم ایتالیا است

Parmi ces rêves, le plus important se passe dans la maison d'Umm Salama, 50 ans ou plus, avant l'incident de Karbala. Le Prophète était assis dans la maison d'Umm Salama quand Gabriel est venu. Le Prophète a ordonné à Umm Salama de ne laisser personne entrer dans la pièce. Personne n'était autorisé à interrompre la conversation entre le Prophète et Gabriel. Mais quelqu'un est entré dans la pièce. C'était un jeune enfant nommé Hossein qui ne voulait pas être loin de son grand-père. Il écarta Umm Salama qui essayait de l'empêcher d'entrer, entra dans la pièce et s'assit aux pieds du Prophète. À ce moment, une conversation eut lieu qui je pense, est peut-être la conversation la plus importante de tout l'islam.  Gabriel regarda l'Imam Hussain et dit au Prophète : « l'aimes-tu ? » Le Prophète répondit : « Bien sûr que je l'aime. Je l'aime plus que ma vie ». Gabriel dit alors : « Ton peuple le tuera après toi et je vais maintenant te montrer le pays où il tombera en martyr. Gabriel déploya ses ailes et apporta une poignée de terre rouge de Karbala. Umm Salama versa cette terre dans un récipient. Pendant les cinquante années suivantes, elle regardait cette terre tous les jours, jusqu'à ce qu'une nuit, elle se transforma en sang et Umm Salama comprit que Hossein (as) avait été tué.

Il est intéressant de noter que ces récits ont été rapportés par certains historiens sunnites célèbres comme Ibn Asaker Suri. Ces récits sont rapportés dans les grands volumes d'ouvrages historiques et de hadiths chiites, et également dans les ouvrages de muhaddiths non chiites.

Pour moi, ces récits montrent que les Ahl al-Bayt était connectés à Dieu. De mon point de vue de théologien chrétien, le personnage de l'Imam Hossein est un modèle pour toutes les générations. Si nous traitons la guerre de Karbala différemment, c'est-à-dire si nous la comparons à d'autres guerres comme la bataille de Waterloo, nous constaterons que la guerre de Karbala est profondément enracinée dans la pensée et la vie quotidienne des chiites, ainsi que dans leur qualité de vie. Les musulmans, à mon avis, ont donné un sens et une motivation à la vie humaine, au cours des 1400 dernières années.

Karbala est un mot que Dieu a écrit dans le cœur de chaque être humain, et qui a parlé à l'histoire humaine et aux humains. C'est une parole qui montre la capacité de courage et de justice, nous appelle à comprendre la situation souhaitée et nous met en garde contre le désespoir et l'impuissance.

Pour moi, en tant que croyant chrétien, le martyre de Hossein à Karbala, est une leçon morale et un effort vers la vérité et la justice. Dans le mode de vie islamique, l'éthique et la spiritualité sont toujours centrales. Cela montre que, du point de vue de l'Islam, Dieu est toujours présent et que la vie sans Dieu, n'a pas de sens. Hossein est allé au-delà de toutes les frontières religieuses et a laissé derrière lui, la nationalité, la couleur et la race, sur le chemin de la lutte pour le bien de l'humanité.

Le petit-fils du Prophète de l'Islam a agi selon les principes coraniques de la sourate « Nisa » sur la façon dont nous devons nous battre pour l'amour de Dieu. Il est devenu un modèle d'altruisme et de sacrifice. Le son de Karbala ne peut jamais être réduit au silence. Le message de Karbala est une recherche de justice et de liberté, contre la corruption et l'oppression, qui est enregistré dans la mémoire collective. Tous ces rêves montrent que la voix de la justice ne peut être réduite au silence et que nous devons garder cet exemple à l’esprit, tous les jours de notre vie.

Nous devons toujours essayer de ne pas être dans le camp de Yazid, non seulement pendant le mois de Muharram, mais tout au long de notre vie. Je suis très heureux qu'avec mes œuvres, en tant que chrétien, j'ai pu exprimer mon point de vue sur Karbala, l'Imam Hossein et les grands religieux chiites.

4074967

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha