Lancement du satellite iranien vu comme une percée malgré les sanctions

10:39 - August 10, 2022
Code de l'info: 3481640
Téhéran(IQNA)-Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kan'ani, a salué comme une percée le lancement du satellite iranien "Khayyam" en orbite, affirmant que les réalisations scientifiques du pays se poursuivraient malgré la poursuite des sanctions.

Kan'ani a fait ces remarques dans un post sur son compte Twitter mardi, après que le satellite Khayyam a été lancé en orbite depuis le cosmodrome de Baïkonour exploité par Moscou au Kazakhstan.

"Le lancement du satellite Khayyam dans l'espace est la dernière réalisation des scientifiques spatiaux iraniens à des fins pacifiques et une autre page d'or dans l'histoire des réalisations scientifiques de la République islamique d'Iran", a déclaré Kan'ani.

"La voie brillante du progrès scientifique et technologique de la République islamique d'Iran se poursuit malgré les sanctions et la pression maximale des ennemis", a-t-il ajouté.

Le satellite Khayyam a été mis en orbite mardi par la fusée Soyouz-2.1b, depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan voisin, marquant ce que l'Iran a décrit comme le début d'une coopération aérospatiale stratégique entre Téhéran et Moscou.

Selon les rapports, le satellite sera placé sur une orbite de 500 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre. Il enverra des images haute résolution quatre fois par jour.

Les images de Khayyam seront utilisées pour surveiller les frontières de l'Iran et améliorer les capacités du pays en matière de gestion et de planification dans les domaines de l'agriculture, des ressources naturelles, de l'environnement, des mines et des catastrophes naturelles.
presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha