Institut Léopold Weiss :

L'islamophobie est en nette augmentation en France

7:56 - September 27, 2022
Code de l'info: 3482161
Téhéran(IQNA)-2021, une année très difficile pour les musulmans en France. C’est ce qui ressort du dernier rapport sur l’Islamophobie en France, publié par l’Institut Léopold Weiss, le 21 septembre dernier. En effet, ce rapport pointe du doigt des actes et aptitudes ciblant la communauté musulmane en France.

Faisant référence à la loi du 24 août 2021 sur le respect des principes de la république, le rapport de l’islamophobie en France indique que cette loi affecte, principalement, les musulmans. Et ce, à cause de l’interdiction des signes religieux, et de la fermeture abusive des lieux de culte musulmans sur le territoire français.

Ce même rapport fait également état de la fermeture arbitraire de plusieurs de structures musulmanes. Notamment, des mosquées, des associations, des maisons d’éditions … Ce même document s’est, également, posé la question sur les intentions du gouvernement français pour instaurer une politique allant jusqu’à criminaliser la musulmane.

Nette augmentation des actes islamophobes en France
Par ailleurs, en s’appuyant sur les données rendues publiques par le ministre de l’Intérieur français, l’institut Léopold Weiss fait référence à 171 actes anti-musulmans enregistrés en France en 2021, ce qui correspond à une augmentation de 32% en comparaison avec 2019. Cependant, ce même institut met en doute ces données. Et ce, en citant les dernières données du Service central du renseignement territorial. Qui a, précédemment, recensé 213 actes d’islamophobie en 2019 sur le territoire français.

Le rapport d’islamophobie en Europe relève, également, la nature de ces actes anti-musulmans. En effet, il fait état de 109 actes, soit la moitié, qui concerne les lieux de culte, cimetières musulmans et centre culturel. Et cite six incendies criminels, toujours en 2021, qui ont touché plusieurs mosquées dans ce pays.

En ce qui concerne les atteintes aux personnes, l’institut Léopold Weiss fait état de 22% d’actes islamophobes. Et cite, comme exemple, plusieurs cas de violence physique contre des musulmans établis en France, dont des Algériens. Le même document, dévoile aussi quelques actes de vandalismes qui ont atteint à plusieurs structures musulmanes. Dont, l’Institut Dar Ennour tagué, en juillet 2021, de plusieurs inscriptions islamophobes. Lit-on dans le rapport, qui cite des exemples de ces inscriptions.

La discrimination islamophobe dans les domaines de l’éducation et de l’emploi en France
Le rapport d’islamophobie en Europe, établi par l’Institut Léopold Weiss, fait état également de la discrimination islamophobe dans le secteur de l’emploi, mais aussi celui de l’éducation en France. En effet, le document cite le cas de plusieurs femmes voilées qui subissent ce genre de discrimination dans des entreprises privées.

D’un autre côté, ce même rapport, rappelle que le secteur de l’éducation en France fait face également à une énorme pression islamophobe. Ces dernières peuvent provenir, indique le même document, du gouvernement français et peuvent aller jusqu’à intimider les universitaires travaillant sur des études liées à l’islamophobie.
algerie360

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha