Lancement du premier compte digital halal en France

11:16 - November 30, 2022
Code de l'info: 3482843
Téhéran(IQNA)-Mizen est une startup fintech qui propose le premier compte digital et halal en France.

Mizen a été crée en 2020, dont le siège est en Haute Savoie. Elle se veut halal en proposant une offre attachée à l’éthique de ses clients. Elle revendique le premier compte halal en France, sans riba et sans aucun intérêt.

Pour offrir à ses clients la meilleure expérience financière possible, la fintech a construit son activité en se fondant sur les besoins réels de la communauté musulmane. Elle dispose d’un charia board, son conseil de conformité externe et indépendant, qui s’assure que les produits que Mizen propose sont conformes à la charia.

En plus d’être une banque halal, elle se veut accessible à tous. Pour commencer, il n’y a pas besoin de disposer de fonds minimums ni de faire un dépôt d’un certain montant pour avoir son compte chez Mizen. La start up vise 5000 utilisateurs pour son premier pallier de clients. « J’ai longtemps travaillé dans la finance.

Pour le moment la majorité des solutions de finance islamique sont destinées à des classes très aisées. Avec Mizen, nous souhaitons instaurer une finance islamique et inclusive », raconte Hichem Metatla, fondateur CEO de Mizen.

Répondre à des situations inconfortables
« Quand nous plaçons de l’argent à la banque, notre argent est utilisé par la banque pour soit être investi sur les marchés et parfois dans des secteurs illicites, soit pour le prêter (avec intérêts) à d’autres clients», précise Hichem Metatla.  

Mizen a l’ambition d’apporter une solution a ces deux problèmes. Ils ont reçu le certificat de conformité à la finance islamique. C’est le fruit du travail de dix personnes avec des compétences diverses en technologie, financier et juridique.

Les compétences sont en interne. « Notre application c’est notre produit, simple à comprendre, qui ne coûte pas cher, dont tout le monde a besoin », narre Hichem Metatla.  

Trois offres sont proposées : une sans abonnement, une offre intermédiaire à 6,99 euros et une offre premium à 13,99. Le compte est la première étape. Mizen souhaite ensuite proposer des offres de financement pour ses études, sa voiture, sa maison…

« De jeunes étudiants brillants sont obligés d’abandonner leurs grandes études pour des questions financières », rappelle Hichem Metatla.

Beaucoup de musulmans en France aimerait en savoir plus sur la finance islamique : « la population est néophyte au sujet de la finance islamique. Et peu de personnes savent qu’inconsciemment, on participe au chemin financier, à notre perte », regrette-t-il.

ajib

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha