7:35 - November 14, 2019
Code de l'info: 3471101
Un colon israélien a été abattu par un missile de la Résistance palestinienne.
Selon les Brigades al-Qods, branche armée du Jihad islamique, « un colon israélien a été abattu à Ashkelon suite à un tir de missile de la Résistance ».
 
Auparavant, des sources d’information israéliennes avaient rapporté que deux colons avaient été blessés et transférés à l’hôpital.
 
La Résistance palestinienne a tiré une vingtaine de missiles Grad vers deux colonies d’Ashkelon et de Sdérot ce mercredi 13 novembre.
 
« Les Brigades al-Qods et les Brigades al-Mojahedin ont tiré une vingtaine de missiles Grad vers Ashkelon et Sdérot. Les missiles ont touché leur cible avec précision, mais le régime israélien a l’habitude de ne pas médiatiser les dégâts qu’il subit », indique un communiqué publié par les deux groupes de Résistance.
 
Dans la foulée, le quotidien israélien Yediot Aharonot a fait part du tir de 350 roquettes depuis la bande de Gaza pendant les deux derniers jours.
 
Selon l’armée israélienne, plus de 120 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers la Palestine occupée pendant la seule journée de mercredi.
 
Les tensions restent vives après qu’un avion de combat de l’aviation israélienne a pris pour cible, mardi 12 novembre au matin, le domicile de Baha Abou al-Ata, situé dans le quartier d’al-Shojaia, à Gaza. L’attaque a coûté la vie à Abou al-Ata et à son épouse. Deux enfants du couple ont également été grièvement blessés et transférés à l’hôpital.
 
Dans le quartier d’al-Mazzeh de Damas, non loin de l’ambassade du Liban, le domicile d’Akram al-Ajouri a été attaqué par Israël. Le fils d’Akram, Moad et une autre personne appelée, Abdallah Youssef Hassan ont été tués, tandis qu’Akram, sa petite-fille, et neuf autres personnes ont été blessées.
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire: