0:40 - January 08, 2020
Code de l'info: 3471635
Un porte-parole des Brigades irakiennes du Hezbollah a déclaré qu'en assassinant le commandant iranien, le général Qassem Soleimani, et le commandant irakien, Abu Mahdi al-Muhandis, les États-Unis ont franchi toutes les lignes rouges.

Lors d'un entretien avec le site d'information elnashra, Muhammad Muhyi a ajouté: "Nous attendons tous la réponse de l'Iran à cette stupidité américaine, puis nous déciderons du type et de l'étendue de notre réponse."

Il a également déclaré que les groupes de résistance irakiens faisaient partie de l’axe de la résistance dans la région.

M. Muhyi a également évoqué le discours du secrétaire général du Hezbollah libanais Sayyed Hassan Nasrallah dimanche et a déclaré que le chef du Hezbollah avait dressé un tableau clair des futurs efforts de l'axe de la résistance.
3870057

Prénom:
Email:
* Commentaire: