10:51 - February 19, 2020
Code de l'info: 3472034
Téhéran(IQNA)-La fille du président américain, Ivanka Trump, a tweeté des photos d'elle portant un voile islamique lors d'une visite le 15 février 2020, à la mosquée « Cheikh Zayed » des Emirats. 

Selon indy100 les photos ont déclenché de nombreuses réactions parmi les utilisateurs du cyberespace.
 
Ivanka, fille et conseillère spéciale de Trump, est arrivée le 15 février 2020 aux Émirats arabes unis, pour assister au Forum mondial des femmes à Dubaï et pour rencontrer le cheikh Mohammed bin Zayed al-Nahyan, prince héritier des Emirats. Pendant ce voyage, elle a aussi visité la mosquée « Cheikh Zayed » à Abu Dhabi, portant un foulard, ce qui a déclenché différentes réactions dans le cyberespace.
 
Certains partisans de Trump ont été choqués et ont déclaré qu'Ivanka aurait dû protester contre le voile et n’aurait pas dû porter pas de foulard pour le plaisir des dirigeants musulmans.
 
L'un d'entre eux a écrit dans un tweet : « Je sais qu'Ivanka a fait beaucoup pour les femmes, mais c'était une grosse erreur, même si elle n'a porté un foulard que dans la mosquée ». 
 
Un autre utilisateur a déclaré que la décision de la fille de Trump avait pour objectif de plaire aux Arabes pour attirer plus de dollars.
 
Un autre utilisateur extrémiste a tweeté : « Ivanka ne devait pas porter de foulard. Pourquoi faut-il respecter les musulmans ? »
 
Certains utilisateurs ont considéré cette décision d’Ivanka Trump comme un simple signe de respect pour un lieu de culte et non d’un soutien au voile.
 
D'un autre côté, un groupe d'utilisateurs pense également que si elle voulait respecter les musulmans, il aurait dû demander à son père de lutter contre l'islamophobie, et ont décrit l’acte de la fille Trump de « soutien hypocrite » aux femmes musulmanes.
 
Un utilisateur sur Twitter a écrit : « Maintenant, parlez à votre père de la loi interdisant aux musulmans de voyager aux Etats-Unis ! » 
 
Un autre utilisateur, Mike Williams, a également tweeté : « Veuillez dire à votre père maintenant, que l'islamophobie est inacceptable et qu’interdire aux musulmans de voyager aux États-Unis est contraire à la Constitution américaine ».
Prénom:
Email:
* Commentaire: