8:35 - March 19, 2020
Code de l'info: 3472319
Téhéran(IQNA)-L'ensemble des confessions religieuses du Gabon viennent de faire écho auprès de leurs communautés respectives de l'une des mesures fortes prises par le gouvernement, pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19) dans notre pays.
Il s'agit, notamment, de l'interdiction provisoire des rassemblements de plus de 30 personnes. La mesure concernant, évidemment, les lieux de culte au premier chef. Ce qui se traduit, dans les faits, par la fermeture, pour une durée indéterminée, desdits lieux de cultes (églises, mosquées…)
 
Ainsi, à la suite de la communauté catholique, informée de la mesure le week-end dernier par la voix du président de la Conférence épiscopale du Gabon, Mgr Mathieu Madega Lebouakehan, la communauté musulmane l'a été lundi, à travers une déclaration du président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), Ismaël Oceni Ossa, livrée à la mosquée Hassan-II de Libreville.
 
Le grand imam de Libreville a ainsi informé ses coreligionnaires de la fermeture des moquées aux fidèles jusqu'à nouvel ordre, sur toute l'étendue du territoire national, conformément à l'arrêté n° 000165 du ministère de l'Intérieur en rapport avec la lutte contre la Covid-19. Tout en relevant comme alternatif l'appel à la prière, qui reste maintenue '' avec la formule circonstancielle invitant les musulmans à prier chez eux''.
 
Comme nous l'énoncions plus haut, les autres leaders religieux (catholiques et protestants notamment) devront aussi garder leurs églises portes closes. Ces derniers ont invité l'ensemble de leurs fidèles à respecter l'ensemble des mesures prises par le gouvernement, allant des simples précautions hygiéniques à celles relatives, entre autres, à l'interdiction des rassemblements de 30 personnes.
Prénom:
Email:
* Commentaire: