9:28 - October 28, 2020
Code de l'info: 3474584
Téhéran(IQNA)-Un imam de Malte a exigé que la diffamation religieuse devienne illégale en France.
Selon le site d’information Malta Today, l'imam Mohammed El Sadi a affirmé que la publication des caricatures du prophète Mahomet par Charlie Hebdo avait fait le jeu des extrémistes musulmans et des groupes d'extrême droite.
 
L’ imam de la mosquée de Paola, Mohammed El Sadi, a une fois de plus appelé à la criminalisation du blasphème et de la moquerie des croyances, en réaction au meurtre d'un professeur français qui montrait les fameuses caricatures du prophète Mahomet dans son classe.
 
«Nous condamnons toujours le meurtre de personnes en raison de leurs convictions. Il n'y a aucune justification légale pour un tel acte criminel», a déclaré El Sadi.
 
Mais El Sadi n'était pas d'accord sur le fait que le droit humain à la liberté d'expression était «un objectif en soi» et a déclaré que la liberté d'expression absolue pouvait être destructrice en provoquant une haine évitable.
 
«Elle peut déclencher la violence, mettre en danger la vie des gens et menacer la coexistence pacifique harmonieuse de toute société multiculturelle moderne. Finalement, cela ne sert aucune bonne cause », a-t-il dit.
 
«Pour nous musulmans, il est trop difficile de comprendre comment quelqu'un ose se moquer de n'importe quel prophète parce que nous les considérons tous comme les plus justes, les infaillibles et les modèles, en particulier Noé, Abraham, Moïse, Jésus et Muhammad», a conclu El Said.

3931565

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: