8:14 - December 31, 2020
Code de l'info: 3475296
Téhéran(IQNA)-L’Arabie saoudite a supprimé de l’enseignement scolaire tous les textes du programme qui expriment une hostilité à l’encontre des autres religions, Israël et de l’homosexualité, a conclu l’Institut de surveillance de la paix et de la tolérance culturelle, dont le siège se trouve à Tel Aviv en Palestine occupée.

Selon le site d’informations arabe Arabi21 , le rapport de l’institut qui comprenait un examen des programmes scolaires de 2016 jusqu’à nos jours indique que les programmes ont connu de nombreuses suppressions pour tenir compte des changements dans la région, et dans le Royaume en particulier.

L’institut israélien a indiqué que les résultats indiquent qu’il existe encore des exemples d’extrémisme dans les programmes, avec des changements sur certains sujets concernant les femmes, d’autres religions et ‘Israël’.

Il a souligné que les programmes décrivent toujours les non-musulmans comme des «infidèles», mais avec une plus grande ouverture à l’Occident dans d’autres domaines du programme.

Il a ajouté que les programmes font toujours l’éloge du « jihad pour l’amour de Dieu » et du « martyre », mais critiquent également « les actes terroristes commis par des extrémistes ».

Il a souligné qu’il y avait des allusions dans les nouveaux programmes sur l’Holocauste, comme un texte qui parle de « la déportation et l’extermination de certaines minorités de pays, comme l’expulsion des Juifs d’Europe et des Indiens d’Ouganda ».

Sur le récent développement des programmes pour 2020-2021, l’institut indique que l’histoire de la guerre inévitable entre musulmans et juifs à la fin des temps a été supprimée, ainsi que les textes sur le recours du sionisme à l’argent, eux femmes et aux stupéfiants. Il rend compte de la suppression d’un chapitre entier sur la menace sioniste.

En 2017, dans une interview avec un média américain, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a violemment critiqué ce qu’il a considéré être des «idées extrémistes», déclarant que son pays «détruirait» ces idées et retrouverait une vie normale. Assurant parier sur « un islam modéré ouvert aux cultures ».

« Nous ne perdrons pas encore 30 ans à traiter avec des idées extrémistes … Nous reviendrons à ce que nous étions avec un islam modéré et ouvert », a-t-il prétendu.

Le wahhabisme qui a longtemps été la religion d’Etat du royaume saoudien, est l’une des écoles les plus rigoristes de toutes. Elle se caractérise par sa propension à apostasier les autres musulmans, dont les soufis, les chiites et autres. Elle a inspiré la doctrine d’al-Qaïda et celle de Daech dont les atrocités les plus horribles ont été commises contre les autres musulmans en particulier.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: