8:57 - January 02, 2021
Code de l'info: 3475307
Téhéran(IQNA)-Un scandale de fraude à la viande fait rage en Malaisie après qu’un média local a découvert un cartel qui aurait corrompu des douaniers afin de faire passer en contrebande toutes sortes de viande et de la qualifier de halal, ce qui a provoqué l’indignation dans le pays à majorité musulmane.

Pendant plus de 40 ans, les conspirateurs auraient soudoyé des officiers supérieurs de plusieurs agences gouvernementales pour importer de la viande d’abattoirs certifiés non halal, notamment de Chine, d’Ukraine et d’Amérique du Sud, selon le New Straits Times, qui a d’abord rapporté l’histoire. Certaines des importations comprenaient de la viande de kangourou et de cheval, qui étaient ensuite mélangées et vendues sous forme de bœuf halal.

La certification halal confirme que les produits ont été préparés conformément à la loi islamique, et c’est un gros problème pour les musulmans du monde entier et en Malaisie, où ils représentent environ 60% de la population. C’est aussi une grosse affaire: le pays tente de devenir une plaque tournante mondiale pour le marché halal international de 2,3 billions de dollars. Actuellement, elle exporte environ 9 milliards de dollars de produits certifiés halal, notamment des produits alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques vers la Chine, Singapour, les États-Unis, le Japon et ailleurs.

Les reportages n’ont identifié aucun membre du cartel par son nom et l’un d’eux a été arrêté. La police a promis une enquête approfondie qui comprendra chaque élément de la chaîne de contrebande, de stockage et de traitement. Le pays envisage également de créer une commission royale d’enquête, qui, selon le ministre des Affaires religieuses, est le meilleur moyen d’enquêter sur la question et de répondre aux préoccupations des musulmans du pays.

Normes Halal
Pendant ce temps, une association de commerçants et de colporteurs basée à Kuala Lumpur a demandé à ses 6 000 membres de suspendre temporairement la vente de produits à base de bœuf. Selon l’agence de presse officielle Bernama, le ministère malaisien du commerce intérieur et de la consommation, les trois plus grands fournisseurs de viande congelée du pays, bénéficie d’une garantie halal fiable.

Les opérations du cartel commencent dans les abattoirs où les agents des agences gouvernementales supervisent les normes halal. Selon le rapport, les responsables certifieraient frauduleusement des produits de viande douteux ou de mauvaise qualité. La viande est ensuite entrée en Malaisie via les ports, évitant souvent l’inspection, puis transportée vers des entrepôts où elle a été mélangée à de la viande certifiée halal et reconditionnée avec de faux logos halal.

La controverse fait suite au scandale financier de 1MDB de plusieurs milliards de dollars qui a déclenché des poursuites judiciaires dans le monde entier sur des allégations de blanchiment d’argent, de corruption, de corruption et de fraude, et pourrait ébranler la majorité parlementaire du premier ministre Muhyiddin Yassin.

alnas

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: