11:26 - February 17, 2021
Code de l'info: 3475797
Téhéran(IQNA)-Des orateurs à la Conférence internationale sur « Les femmes, la paix et une sécurité durable », ont souligné le rôle important des femmes dans la promotion de la paix et de la justice, dans les diverses sociétés, en particulier les sociétés islamiques, en suivant les enseignements et les modèles religieux d’éducation.

La troisième réunion internationale sur « Les femmes, la paix et une sécurité durable » était organisée le 15 février 2021, par le Djihad de l'Université Al-Zahra (sa) et Masoumeh Ebtekar, chargée des affaires concernant les femmes et les affaires familiales à la présidence, en deux panels, avec 25 invités du Liban, de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan.

Rabab Hussein al-Johari, militante socioculturelle libanaise, a remercié les organisateurs et déclaré : « Certaines personnes considèrent ce que nous appelons la violence à l'égard des femmes comme une bonne chose, et ce que nous apprécions comme une mauvaise chose. Nous respectons tous ceux qui s'efforcent de contribuer à la paix et à la tranquillité dans la famille et la communauté. En Occident, la famille est en danger. Les différents modèles de famille, par exemple les mariages homosexuels, sont dangereux parce qu’ils détruisent la santé, l'éducation et l'institution familiale. La reconnaissance des droits des femmes entraînera la paix et la tranquillité à l'intérieur des pays, et finalement la paix et la tranquillité au sein de l’Oummah islamique ».

تاکید بر نقش مهم زنان در تحقق صلح و عدالت با پیروی از الگوهای اسلامی

Haleh Suleiman al-Assad, directrice de l'Université Al-Ummah Al-Arabiya en Syrie, a évoqué les hautes fonctions politiques, gouvernementales, militaires et judiciaires occupées par les femmes syriennes dans le passé, et déclaré qu’ Al-Assad avait également évoqué le rôle des femmes dans la réconciliation des différentes parties de la Syrie, et suggéré que les ONG de la région travaillent ensemble pour la défense des droits des femmes et leur éducation, et la création d’un site Web pour des recherches et des études conjointes.

تاکید بر نقش مهم زنان در تحقق صلح و عدالت با پیروی از الگوهای اسلامی

Fatemeh Mohammed Raad, militante sociale libanaise, a déclaré : « Le devoir fondamental des femmes est de jouer un rôle qui améliorera la situation de la société en général. Pour sensibiliser la société et améliorer la situation des femmes dans les sociétés islamiques, je propose :


1. la présentation de la personnalité d’hazrat Zahra (sa) en tant que modèle
2. des activités médiatiques pour couvrir les initiatives et les efforts des élites féminines dans les différents domaines
3. des programmes pour répondre aux doutes et aux questions culturelles, intellectuelles et politiques de la jeune génération
4. la présentation de femmes croyantes actives et efficaces dans la famille et la communauté
5. la lutte contre les médias qui tentent de promouvoir la violence contre les femmes ou leur isolement
6. la présentation des recherches sur les femmes qui réussissent individuellement et socialement, en dehors du modèle occidental
7. de sensibiliser les femmes à leur rôle important dans l'humanisation et la construction communautaire
8. la présentation d’un modèle islamique d’éducation
9. la création d’une organisation mondiale pour les femmes qui puisse soutenir les droits des femmes, leur permette de communiquer, les accompagne dans leurs activités et programmes en temps de paix, et les soutienne en temps de crise et de guerre
10. l’attribution d'un prix mondial aux meilleures activités des femmes pour la paix dans les domaines de l'art, de la littérature, de la télévision, de la science et de l’engagement
11. la création d’un média pour présenter des positions correctes sur les questions mondiales importantes comme la guerre au Yémen.
12. l’organisation de conférences, régionales et internationales, pour faire entendre la voix des femmes musulmanes dans le monde.

تاکید بر نقش مهم زنان در تحقق صلح و عدالت با پیروی از الگوهای اسلامی

Plosha Hassan, directrice du Centre de formation des femmes afghanes, se référant à la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l'ONU sur les femmes, la paix et la sécurité, a déclaré que ces lois internationales devaient être utilisées pour la sécurité et les droits des femmes dans les pays déchirés par la guerre, et a déclaré : « La participation des femmes au processus politique de paix et aux négociations est très faible. En Afghanistan qui est en conflit depuis 40 ans, nous sommes arrivés à la conclusion que la guerre et les effusions de sang ne mènent nulle part. Nous devons savoir que le plus grand ennemi est à l'intérieur. Comme l'a dit Mme Ebtekar, une paix durable commence au sein de la famille, tout comme la paix dans les pays, commence à l'intérieur. En Afghanistan, les femmes ont progressivement appris que nous sommes un pays d'ethnies et de religions différentes, et que nous devons travailler ensemble. Grâce aux efforts des femmes, le gouvernement afghan a préparé deux plans dont l'un est le plan 2015-2022, basé sur la résolution 1325 des Nations Unies, et nous approchons du deuxième plan. Les gouvernements à eux seuls, ne peuvent contribuer à la paix. Les hommes et les femmes doivent coopérer dans la société, afin d’établir la paix et la sécurité. Nous avons maintenant quatre femmes dans l’équipe de négociation de paix avec les Talibans. Pendant que les hommes sont en guerre, les femmes étudient, entreprennent et élèvent les enfants, afin de mieux contribuer au processus de paix ».
3954287

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: