10:25 - March 03, 2021
Code de l'info: 3475954
Téhéran(IQNA)-L’organisation des reunions islamiques dans une cité en banlieue du Cap, a considérablement favorisé la baisse de crimes dans la région.

Selon le site aboutislam, les musulmans croient que se souvenir d'Allah apporte la paix à leur vie et à leur communauté. Dans le canton de Manenberg au Cap, il a également apporté la paix à la communauté dans son ensemble.


Au cours des trois dernières années, une équipe de religieux musulmans s'est donné pour mission de ramener la paix dans la région qui souffre de problèmes de gangs et de drogue.


Les savants musulmans tiennent des sessions hebdomadaires de dhikr, un acte d'adoration organisé dans une sorte de rassemblement à ciel ouvert dans lequel ils répètent le nom d'Allah et ses attributs.


Au cours des trois dernières années, il n'y a jamais eu de bagarre de gang pendant une heure et demie de culte auquel ont assisté 100 à 400 personnes, selon les organisateurs.


Le Cheikh Issacs qui dirige ces réunions a dit : « Le point le plus important est que malgré toutes les conditions, nous sommes en mesure de faire fonctionner le dhikr de manière cohérente au cours des trois dernières années ».


Pour Cheikh Isaacs, un dialogue impliquant les différents chefs religieux de la communauté serait un bon début, ajoutant : «Le crime n’a pas de frontières et ne fait pas de distinction entre les religions».


La police a déclaré Manenberg une «zone de danger rouge» à la mi-2015 et pendant plusieurs mois, les ambulances n'ont pas pu pénétrer dans la zone à moins d'être escortées par la police.


Cependant, les gangsters dans certaines régions vont maintenant parfois aider les érudits islamiques à poser les tapis de prière au début des programmes, dit Sheikh Isaacs.
3957121

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: