10:41 - March 15, 2021
Code de l'info: 3476085
Téhéran(IQNA)-Mohammad Raad, député au parlement libanais et chef d’une délégation du Hezbollah, qui se rend à Moscou, ce lundi 15 mars, a révélé les détails de sa visite en Russie.

Selon le site d'information Sputnik, Mohammad Raad a déclaré : « Les relations du Hezbollah avec la Russie ont commencé il y a de nombreuses années sur la base des intérêts des deux parties. Il existe des intérêts communs et une vision commune ou très proche de la situation et du besoin de stabilité dans la région, pour que la population puisse investir dans le pays.

Il y a deux ans ou plus, lors de notre visite à Moscou, nous avons évoqué les développements dans la région et au Liban, et aujourd'hui, après de nombreux changements survenus au cours des dernières années, il était nécessaire de discuter des perspectives dans la prochaine étape.

Peut-être que nous aborderons la question de la formation du gouvernement libanais mais cette question s'inscrit également dans le contexte de la situation au Liban, du besoin de stabilité dans ce pays et des efforts pour faire avancer le processus de formation d'un gouvernement. La délégation du Hezbollah doit rencontrer certains responsables du ministère russe des Affaires étrangères.

La Russie peut jouer un rôle dans la formation du gouvernement libanais et nous espérons que ses efforts seront accélérés pour parvenir aux solutions souhaitées. La formation du gouvernement libanais est un moyen naturel de ramener les choses à la normale, même en plusieurs étapes, et c’est la clé du succès et de la stabilité au Liban ».

L'écrivain et analyste politique Tariq Aboud a déclaré à propos de la visite du Hezbollah en Russie : « Le fait que la nouvelle de ce voyage ait été publiée avant le départ de la délégation du Hezbollah à Moscou, a de nombreuses significations et montre l'importance de ce voyage ».

« La Russie remplacera les États-Unis dans la région », a-t-il déclaré à Sputnik, faisant référence au rôle de la Russie dans la résolution des crises au Yémen et en Syrie, et à la question du programme nucléaire iranien et du cas libanais.
3959543

Tags: Hezbollah ، Russie ، Liban ، visite
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: