16:07 - July 30, 2021
Code de l'info: 3477506
Téhéran(IQNA)-Accueilli en héros, le judoka algérien Fethi Nourine s’est dit « fier » d’avoir refusé d’affronter un adversaire israélien aux Jeux olympiques de Tokyo, par solidarité avec la cause palestinienne.

Il a été porté sur les épaules à son retour du Japon à Alger, sous les applaudissements et les chants en hommage aux martyrs palestiniens.

M.Nourine a déclaré forfait pour ne pas avoir à rencontrer l’Israélien Tohar Butbul. Il a été suspendu par la Fédération internationale de judo (IJF) et son accréditation lui a été retirée. Il est rentré jeudi 29 juillet en Algérie.

« J’ai été choqué quand j’ai vu que le tirage au sort m’opposait au judoka de l’entité sioniste, que je n’attendais pas, mais je n’ai pas hésité à prendre la décision de me retirer », a expliqué M. Nourine à son arrivée aux médias algériens.

« J’ai pris la décision avec mon entraîneur (Amar Benikhlef) et j’en suis fier », a affirmé le judoka algérien, accueilli à l’aéroport par des sympathisants.

« Cette décision m’honore d’abord et honore ma famille, le peuple algérien et l’Etat algérien, car le président Abdelmadjid Tebboune a déclaré que nous ne bénissons pas la normalisation (avec l’entité sioniste) et que nous soutenons la cause palestinienne », a-t-il expliqué.

« Je suis heureux d’avoir mis en colère l’entité sioniste et d’avoir reçu des messages (de soutien) du monde arabe et islamique », a ajouté M. Nourine.

Il a en outre espéré qu’il « ne serait pas soumis à une sanction » afin qu’il puisse « poursuivre sa carrière sportive ».

Pour la Fédération internationale de judo, la décision du judoka algérien est « en totale opposition à la philosophie » de l’instance.

Ce n’est pas la première fois que Fethi Nourine se retire d’une compétition pour ces raisons. Il avait également agi de la sorte lors des Mondiaux-2019 de Tokyo pour ne pas affronter le même judoka israélien.

 AFP + AlQuds al-Arabi

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: