7:47 - October 16, 2021
Code de l'info: 3478367
Téhéran(IQNA)-La capitale éthiopienne, Addis-Abeba, a accueilli la 39e session du Conseil exécutif de l’Union africaine, qui traite de plusieurs questions, telles que « les moyens de lutter contre l’épidémie de Corona et de discuter la décision d’octroyer à « Israël » le statut d’observateur auprès de l’Union africaine ».

Les travaux de la 39e session du Conseil exécutif de l’Union africaine ont débuté jeudi, avec la participation du ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

La séance d’ouverture de la session, qui durera deux jours consécutifs, a été marquée par un certain nombre d’interventions sur les points inscrits à l’ordre du jour de la session, tels que la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et le renforcement de la coopération entre les pays du continent africain dans le domaine de la lutte contre l’épidémie de Coronavirus.

Il est prévu que le Conseil prenne une décision concernant l’annulation, le gel ou le maintien de la décision d’octroyer à « Israël » le statut d’observateur auprès de l’Union africaine, après une campagne menée par l’Algérie et l’Afrique du Sud contre cette décision.

Concernant les défis de la lutte contre l’épidémie de Corona auxquels le continent est confronté, le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki, a déclaré lors son intervention : « Un rapport spécial a été proposé à l’ordre du jour sur l’épidémie de Corona du Centre Africain, et il a un grand impact sur notre continent.Une feuille de route doit être élaborée pour faire face à ces défis ».

Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a affirmé « l’engagement de l’Algérie à préserver l’unité des rangs africains ». Il a également appelé « ses homologues à épargner au syndicat les facteurs de division, à donner la priorité à l’intérêt collectif, et à remédier aux erreurs commises récemment, ce qui saperait l’esprit de solidarité et d’unité africaines ».

Le ministre algérien a souligné « l’importance de rationaliser les dépenses de l’organisation afin de réduire la dépendance vis-à-vis des partenaires internationaux et des bailleurs de fonds dans le financement des activités de l’organisation ».

Parmi les faits marquants de cette session figurent l’élection et la nomination des Commissaires de la Commission de l’Union africaine, du Président et du Vice-président de la Ligue africaine, de quatre membres de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, ainsi que de quatre membres du Conseil consultatif anti-corruption de l’Union africaine.

Les dirigeants, responsables et ministres des 55 États membres de l’Organisation africaine, ainsi que des représentants des communautés économiques régionales et des mécanismes régionaux, participeront à cette session.

Tags: Union africaine ، ، ، ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: