Les défenses anti-aériennes palestiniennes affrontent les avions de combat israéliens au-dessus de la bande de Gaza

8:17 - April 19, 2022
Code de l'info: 3480442
Téhéran(IQNA)-Des avions de guerre israéliens ont lancé des frappes aériennes sur la ville de Khan Yunis dans le sud de la bande de Gaza assiégée après de violents raids des forces du régime à travers la Cisjordanie occupée pendant le mois de jeûne sacré du Ramadan.

L'agence de presse palestinienne Ma'an a déclaré que des avions israéliens avaient tiré mardi matin trois missiles sur le district d'al-Qadisiyah. L'avion a cependant dû repartir après avoir été confronté aux défenses anti-aériennes du mouvement Hamas.

"Nos défenses aériennes ont affronté les avions de l'occupation avec des missiles sol-air à exactement 01h35 ce matin", ont déclaré les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement de résistance, dans un communiqué.

Un missile tiré de Gaza intercepté
Le porte-parole de l’armée israélienne a déclaré, lundi soir, qu’un missile tiré depuis la bande de Gaza en direction des colonies, a été repéré et intercepté.

Le porte-parole a indiqué que les sirènes d’alerte avaient retenti dans les régions de Kisovim et les groupements d’Ashkol avant que le système de défense aérienne Dôme de fer n’intercepte le missile.

Le Conseil de Sécurité se réunit

Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira mardi matin à huis clos pour discuter de l'escalade des tensions israélo-palestiniennes à Jérusalem, a appris ce lundi 18 avril l'AFP de sources diplomatiques. La France, l'Irlande, la Chine, la Norvège et les Émirats arabes unis ont demandé la tenue de cette réunion.

Fermeture de la mosquée Ibrahimi
Dans le cadre des préparatifs pour célébrer la fête juive de Pessah, les autorités d’occupation israéliennes ont fermé, à partir de lundi et pour deux jours, la mosquée Ibrahimi devant les fidèles palestiniens.

La direction des Waqfs d’Hébron, a qualifié cette décision de « flagrante violation » visant la mosquée sacrée et le droit des Palestiniens à rejoindre leurs lieux de culte.

Des fidèles palestiniens évacués d’Al-Aqsa
Lundi matin, les forces armées d'occupation israéliennes ont pris d'assaut la mosquée bénie Al-Aqsa et évacué les fidèles, en préparation de l'assaut des colons sur ses cours.

Des sources de Jérusalem ont rapporté que des dizaines de forces de police israéliennes ont pris d'assaut les cours de la mosquée, en particulier devant la mosquée Al-Qibli, et ont grimpé sur son toit et la cour du Dôme du Rocher, et ont forcé les fidèles à quitter la mosquée.

Elles ont souligné le déclenchement d'affrontements entre les jeunes Palestiniens et les forces d'occupation lors de la prise d'assaut, alors que ces forces ont expulsé les ambulanciers des environs de la salle de prière tribale de la mosquée Al-Aqsa.

Cinq palestiniens blessés en Cisjordanie
Les forces israéliennes ont blessé cinq jeunes Palestiniens, dont deux grièvement, lors de raids violents en Cisjordanie occupée et à al-Qods, dans un contexte d'intensification de la violence israélienne contre les Palestiniens dans les territoires occupés.

Selon le ministère palestinien de la Santé, les forces israéliennes ont ouvert le feu sur des dizaines de Palestiniens après avoir attaqué la ville d'al-Yamun, au nord de la Cisjordanie, à l'ouest de Jénine, en touchant deux à balles réelles, a rapporté le Centre d'information palestinien.

Des images vidéo montraient les deux jeunes hommes palestiniens allongés immobiles sur le sol avant que les forces israéliennes ne décident de les arrêter et plus tard autorisent une équipe d'ambulances palestiniennes à les évacuer.

L’ONU appelé à s’occuper des crimes israéliens
Un groupe de défense des droits des Palestiniens a appelé les experts et rapporteurs des Nations Unies à demander des comptes au régime israélien pour ses exécutions extrajudiciaires de Palestiniens dans les territoires occupés, qui ont fait 41 morts depuis le début de l'année en cours.

La Commission indépendante des droits de l'homme (ICHR) a exhorté les responsables de l'ONU, en particulier la Commission internationale indépendante d'enquêter sur le territoire palestinien occupé, y compris l'est d'al-Qods, à utiliser tous les moyens disponibles pour faire pression sur le régime occupant de Tel-Aviv afin qu'il mette fin à ses pratiques contre les Palestiniens visant leur vie.

« Sur une base quotidienne, systématique et généralisée, Israël continue de violer les droits des Palestiniens et d'utiliser une force excessive contre des civils palestiniens non armés dans tous les territoires palestiniens occupés », a-t-il déclaré dans son appel urgent, a rapporté l'agence de presse officielle palestinienne Wafa.

La communauté internationale appelée à agir en faveur des prisonniers palestiniens
Le Parlement arabe a appelé les organisations internationales des droits de l'homme à faire pression sur Israël pour qu'il mette fin à ses mesures répressives contre les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes et qu'il les libère immédiatement.

L'organe législatif de la Ligue arabe a exhorté lundi la communauté internationale et les organisations internationales compétentes à convoquer une conférence sur les prisonniers palestiniens et à intervenir de toute urgence pour mettre fin aux pratiques et aux violations israéliennes contre les détenus, a rapporté le Centre d'information palestinien.

Il a en outre tenu le régime de Tel-Aviv pleinement responsable de la vie des prisonniers palestiniens, exhortant les autorités israéliennes à respecter le droit international, à fournir aux détenus la protection nécessaire et à mettre fin aux souffrances des détenus administratifs.

Hamas : la résilience des Palestiniens ne s'éteindra jamais
Le mouvement de résistance palestinien Hamas réitère que les violations d'Israël dans l'enceinte de la mosquée al-Aqsa dans la vieille ville occupée d'al-Quds rencontreront une résilience renforcée de la part des Palestiniens.

Dans un communiqué publié lundi, le Hamas a déclaré que "le peuple palestinien obtiendrait la victoire et aurait le dessus dans sa bataille pour défendre l'honneur de la nation musulmane et la première Qiblah [mosquée al-Aqsa]".

Hamas a déclaré que les personnes résilientes à travers la Cisjordanie occupée et la Palestine occupée de 1948 « poursuivront leur rassemblement, leur résistance et leur lutte » pour défendre la mosquée al-Aqsa.

Le gouvernement jordanien appelé à expulser l’ambassadeur israélien
Les législateurs jordaniens ont appelé à l'expulsion de l'ambassadeur d'Israël en réponse à "l'agression continue d'Israël" et aux violations dans l'enceinte de la mosquée al-Aqsa dans la vieille ville occupée d'al-Qods.

Dans un mémorandum soumis au gouvernement lundi, au moins 87 députés de l'assemblée de 130 sièges ont approuvé la demande.

sources diverses

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha