8:50 - May 22, 2022
Code de l'info: 3480755
Téhéran(IQNA)-Les forces israéliennes ont utilisé une adolescente palestinienne pour se protéger des balles lors d'un raid la semaine dernière dans la partie nord de la ville occupée de Jénine en Cisjordanie, a déclaré une organisation internationale de défense des droits de l'enfant.

Selon PressTV, citant samedi l'agence de presse palestinienne Wafa  a annoncé que Defence for Children International (DCI) a raconté l’incident impliquant Ahed Mohammad Rida Mereb, 16 ans, avec des détails horribles.
 
Selon la filiale palestinienne de l'organisation (DCIP), l'incident s'est produit lorsque les forces ont fait une descente au domicile d'Ahed dans la ville de Jénine pour arrêter son frère de 20 ans.
 
Les forces israéliennes ont assiégé la maison d'Ahed vers 6 heures du matin le 13 mai afin d'arrêter son frère de 20 ans, selon la documentation recueillie par DCIP.

Les forces israéliennes ont ordonné à Ahed, à ses parents et à ses deux jeunes frères de quitter la maison et de s'installer dans une cour de l'autre côté de la rue. Les forces ont échangé des coups de feu avec le frère aîné d'Ahed, qui est resté dans la maison. Vers 8 heures du matin, un véhicule militaire israélien a essuyé des tirs, c'est à ce moment-là que les forces israéliennes ont ordonné à Ahed de se tenir à l'extérieur du véhicule militaire.
 
« Des balles ont été tirées sur le véhicule militaire de toutes les directions », a déclaré Ahed au DCIP, ajoutant : « Je tremblais, je pleurais et je criais aux soldats pour qu'ils m'enlèvent parce que les balles passaient au-dessus de ma tête, mais l'un d'eux m'a ordonné en arabe par une petite fenêtre du véhicule militaire : "Reste où tu es et ne bouge pas". . Vous êtes un terroriste. Reste à ta place jusqu'à ce que tu dises au revoir à ton frère. »
 
Les forces israéliennes n'ont même pas laissé Ahed incliner la tête pour esquiver les balles, mais l'un des soldats israéliens lui a ordonné de se tenir droite, a-t-elle ajouté.
 
Après plusieurs heures, la jeune Palestinienne a finalement réussi à courir vers un arbre voisin, où elle est tombée inconsciente au sol.

« Le droit international est explicite et interdit absolument l'utilisation d'enfants comme boucliers humains par les forces armées ou les groupes armés », a déclaré Ayed Abu Eqtaish, directeur du programme de responsabilité au DCIP, ajoutant : « Les forces israéliennes mettent intentionnellement un enfant en grave danger afin de se protéger.
 
Ahed a été transféré par véhicule privé à l'hôpital de Jénine et a été soigné pour "un stress mental intense et un grave manque d'oxygène", a rapporté l'agence de presse officielle palestinienne WAFA.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: