10:41 - November 16, 2020
Code de l'info: 3474797
Téhéran(IQNA)-Les musulmans américains qui ont joué un rôle important dans la victoire de Biden aux élections, appellent maintenant à la fin de la politique islamophobe de Trump et des discriminations à l’encontre de la communauté musulmane.

Annonçant les résultats des élections américaines et la victoire de Joe Biden, Ilhan Omar, musulmane au Congrès américain, s’adressant à son père, décédé récemment, a déclaré : « Père, il (Trump) a échoué. Je regrette que vous ne soyez pas avec nous pour voir cela, mais nous l'avons finalement fait et sommes heureux que l'obscurité qui avait envahi notre pays, ait disparu ».

De nombreux musulmans américains ont poussé un soupir de soulagement lorsque Joe Biden a remporté l'élection présidentielle. Sous Trump, de nombreux musulmans américains vivaient dans un environnement politique gouvernemental haineux rempli de discours contre les musulmans. Mais maintenant que la joie initiale s'estompe après l'annonce des résultats des élections, de sérieuses questions doivent être posées sur la différence entre Biden et Trump, et si un retour à l'époque d’Obama est souhaitable. Biden doit maintenant répondre aux électeurs musulmans qui ont joué un rôle déterminant dans sa victoire avec une large participation dans les États critiques de Pennsylvanie, de Géorgie et du Michigan.

Selon un sondage réalisé par le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), le taux de participation des musulmans était d'au moins 84%, avec environ 70% de vote pour Biden. Reste à savoir si les promesses de Biden aux musulmans, de les faire participer à son gouvernement et de mettre fin à l'interdiction de voyager des musulmans dans le pays, seront tenues ou s'il s'agissait simplement de slogans électoraux.

Quand Biden était l'adjoint d'Obama, les musulmans américains ne vivaient pas leurs meilleurs jours. Obama a nommé pour la première fois, un représentant de la communauté musulmane mais d'autre part, a ordonné 540 frappes de drones sur les communautés musulmanes. En fait, l'interdiction de voyager pour les citoyens de sept pays musulmans, avait été introduite et mise en œuvre pour la première fois en 2015, sous Obama. Trump n’avait que réaffirmé la loi et renforcé certaines lois existantes.

رفع تبعیض، بزرگترین خواسته مسلمانان آمریکا از بایدن

Les Noirs américains aux États-Unis, peuvent être persécutés parce qu'ils sont à la fois musulmans et noirs. Ils sont susceptibles d'être comme les Noirs non-musulmans, victimes des violences policières, de discriminations dans l'achat et la location d'un logement, dans l'emploi et l'éducation. Cependant, les musulmans noirs, en particulier ceux qui ont récemment immigré dans le pays, font face à des difficultés supplémentaires.
Le Conseil des relations américano-islamiques a présenté à Biden, la liste des revendications des musulmans qui exigent :
1. La fin des politiques d'immigration discriminatoires
2- L’obligation pour la police nationale et locale de signaler les cas de violence
3- La défense des droits mentionnés dans la constitution dans les écoles, les lieux de travail et autres lieux
4- Le soutien aux activités à caractère religieux
5- L’application de la justice dans l'emploi public
6- La fin des mesures discriminatoires dans le domaine de la sécurité nationale
3935157

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: