11:43 - February 07, 2021
Code de l'info: 3475687
Téhéran(IQNA)-« La principale raison de la poursuite de la guerre au Yémen et de l'invasion militaire de ce pays par l'Arabie saoudite, est la crainte de Riyad que l'Iran devienne un acteur régional majeur et que les Houthis deviennent des acteurs de la politique étrangère de l'Iran », a déclaré un analyste politique américain.

James P. Farwell, expert à l’institut sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord, à Washington, spécialisé dans la guerre de l'information, les opérations d'infiltration et les politiques et stratégies cybernétiques, et conseiller auprès du gouvernement américain, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique (Iqna) a déclaré : « La principale raison de la poursuite de la guerre au Yémen et de l'invasion militaire de ce pays par l'Arabie saoudite, est la crainte de Riyad que l'Iran devienne un acteur régional majeur et que les Houthis deviennent des acteurs de la politique étrangère de l'Iran, car cela mettrait en péril les intérêts saoudiens.

 

Il s’agit d’une guerre sans issue qui nuit aux civils innocents du Yémen, et les Saoudiens et les émiratis sont responsables de ces violences. Les victimes de cette guerre sont des civils innocents confrontés à la famine et à la mort.

 

Si les nations de la région décident de mettre fin à ce conflit, elles ont le pouvoir de le faire et je pense qu'elles ont le devoir de le faire. Les tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran sont vives et il y a des soupçons entre les deux parties.

 

Les Saoudiens ont affirmé avoir répondu à l'attaque initiale des Houthis, mais leur principal objectif semble avoir été d'essayer d'empêcher l'Iran de prendre pied dans la région. La politique au Yémen est imprévisible et on ignore ce que chaque partie attend du conflit aujourd'hui, ou quel est le résultat acceptable pour chacune d'elle. Je serais prudent quant à la décision de Biden de retirer les sanctions dont le maintien semble prolonger le conflit.

 

Les parties impliquées, à savoir les Houthis, les Saoudiens et les Emiratis, doivent trouver un moyen pour résoudre ces conflits au profit des civils. Je n'ai aucune preuve pour prouver ou réfuter que l'Iran soit disposé à négocier avec l'Arabie saoudite, et j'estime que toute réponse à cette question est spéculative, mais les efforts des deux pays pour réduire les tensions, sont un signe important pour la région, que les peuples des deux pays veulent la paix plutôt que les conflits.

 

L'Iran est un pays qui peut jouer un rôle influent. La communauté internationale peut utiliser la diplomatie pour persuader les parties que la poursuite du conflit ne profite à personne et ne fait que nuire aux civils yéménites.

حمله به یمن، تلاش سعودی‌ها برای جلوگیری از جاه‌طلبی منطقه‌ای ایران بوده است/ دلیل حمله سعودی‌ها به یمن، ترس از تبدیل شدن حوثی‌ها به بازیگران سیاست خارجی ایران است
Le Yémen est un pays attrayant avec des citoyens talentueux et énergiques, qui espèrent mettre en œuvre leurs potentiels et mettre fin au conflit. Le conflit armé n'est pas une chose que les parties souhaitent, et cela peut persuader les partisans de la guerre de trouver un moyen de parvenir à un accord. Cela exige que chaque partie définisse clairement son objectif et ses intérêts, et identifie un terrain d'entente commun qui ouvre la voie à la paix ».

3951836

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: