7:52 - October 12, 2021
Code de l'info: 3478317
Téhéran(IQNA)-Le parti du religieux musulman chiite Muqtada al-Sadr est devenu le plus grand vainqueur des élections parlementaires irakiennes après avoir balayé le scrutin et augmenté le nombre de sièges occupés par le parti au parlement, selon les premiers résultats et les responsables.

Selon PressTV, lundi soir, un décompte, basé sur les premiers résultats d'un certain nombre de provinces irakiennes ainsi que de la capitale Bagdad, vérifiés par des responsables du gouvernement local, a montré que le parti de Sadr, connu sous le nom de Mouvement sadriste, avait réussi à se consacrer plus de 70 des 329 sièges du Parlement.
 
Un porte-parole du bureau de Sadr a également déclaré que le nombre était de 73 sièges, et les médias locaux ont également publié le même chiffre.
 
Après la publication des résultats préliminaires, le religieux a diffusé un discours en direct sur la télévision d'État, déclarant la victoire et promettant un gouvernement nationaliste sans ingérence étrangère.
 
"Nous accueillons toutes les ambassades qui n'interfèrent pas dans les affaires intérieures de l'Irak", a déclaré Sadr, qui s'oppose à toute ingérence étrangère en Irak, ajoutant que les célébrations auraient lieu dans les rues "sans armes".
 
L'érudit chiite, qui est une figure dominante de la politique irakienne depuis l'invasion américaine en 2003, a renforcé son pouvoir en Irak depuis sa première place aux élections de 2018, au cours desquelles sa coalition - le plus grand bloc du Sairoon - a obtenu 54 sièges.
 
Le parti de Sadr, cependant, est loin de pouvoir former seul un gouvernement et il doit former une coalition avec d'autres partis.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: