Que dit le Coran / 30

Les aliments purs dans le Coran

8:37 - October 04, 2022
Code de l'info: 3482238
Téhéran(IQNA)-Chaque religion a des critères de pureté pour la nourriture et des limites pour assurer la santé ou les règles de l'ascèse et de la servitude. Parfois, ces restrictions conduisent les adeptes à des impasses qui n’existent pas dans les versets du Coran.

Les versets du Coran ont interdit certains aliments aux musulmans mais le but de l'islam étant d'éviter toute rigueur inutile, il y a certaines choses mentionnées dans le Coran, qui sont parfois plus importantes que les choses halal ou haram.

Dieu qui a interdit certains aliments, a permis leur utilisation en cas de nécessité et dans certaines conditions difficiles à supporter pour les croyants.

Dans le livre « Tafsir nemouneh », deux conditions ont été posées pour que ces exceptions ne servent pas d'excuse à une consommation excessive d'aliments interdits. Premièrement, il doit s’agir d’une situation d'urgence sans intention de jouir de ces aliments, et deuxièmement, sans dépasser la limite de la nécessité, comme le dit le verset :

 »إِنَّمَا حَرَّمَ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةَ وَالدَّمَ وَلَحْمَ الْخِنْزِيرِ وَمَا أُهِلَّ بِهِ لِغَيْرِ اللَّهِ فَمَنِ اضْطُرَّ غَيْرَ بَاغٍ وَلَا عَادٍ فَلَا إِثْمَ عَلَيْهِ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَحِيمٌ « 

« Certes, Il vous interdit la chair d'une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre qu'Allah. Il n'y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux » (Coran 2 :173)

On peut penser que le but principal de ce verset est d'interdire certains aliments, mais il est intéressant de savoir qu'au moment de sa révélation, il a permis de nombreux aliments dont la consommation était interdite à l’époque de l'ignorance.

Dans la société le Prophète Muhammad (as), de nombreux aliments étaient considérés comme interdits, et furent permis avec la révélation de ce verset.

L'Imam Sadegh (as) a également souligné le contenu de ce verset et déclaré : « Si une personne ne mange pas d’aliments interdits en cas d'urgence et meurt, elle meurt en infidèle »

Un autre point est que la règle d'urgence (c'est-à-dire lorsque la vie est en danger) ne s'applique pas seulement aux produits alimentaires mais aussi à des situations exceptionnelles. Lorsqu'une personne est malade et que le médecin ordonne de se reposer, la personne doit prier en position couchée.

Les interdictions divines ne concernent pas seulement les problèmes médicaux et de santé, comme l'interdiction de la viande et du sang d’un animal mort, mais parfois, la raison de l’interdiction est religieuse, idéologique et éducative, comme l'interdiction de la viande d'un animal sur lequel un nom autre que Dieu, a été évoqué lors de la mise à mort, qui est une marque de rejet du polythéisme.                              

Parfois nous restons à l'écart de la nourriture de quelqu'un à cause de son manque d'hygiène, mais parfois nous restons à l'écart à cause de nos divergences de points de vue et de notre opposition à ses idées.

Infos liées
Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha