11:39 - November 07, 2020
Code de l'info: 3474691
Téhéran(IQNA)-La scène post-électorale américaine rappelle la guerre civile au 19e siècle.

L’auteur et analyste politique jordanien, Mowaffaq Mohaddin, a publié une note sur le site d'information d’Al-Mayadeen, analysant l'élection américaine et les perspectives post-électorale, et a déclaré : « Contre ceux qui croient que Joe Biden et Donald Trump sont les deux faces d'une même médaille et ceux qui exagèrent leurs différences, il y a une troisième lecture qui examine les plans annoncés par Trump et Biden en termes d'intérêts nationaux et stratégiques, et les perspectives des puissances internationales et régionales.

La scène électorale américaine et les nouvelles manifestations de ses conflits politiques, sociaux et économiques, nécessitent une réflexion sur la distance controversée entre la république et l'empire, selon l'auteur américain George Friedman. La République faisant référence à l'héritage des premières décennies du pays et aux idées de Lincoln et de Jefferson, approuvant un modèle différent du gouvernement westphalien et des anciennes colonies anglo-françaises, et opposé à la laïcité des pays européens. L'empire signifiant la transition des États-Unis vers l'époque du grand impérialisme, résultat de la Seconde Guerre mondiale, qui a établi le contrôle américain sur le pétrole du Moyen-Orient, et renforcé le dollar dans les accords de Bretton Woods, à la tête du système financier et monétaire mondial.


Pendant des décennies, les États-Unis ont pu combiner les deux formes de république et d'empire, avant de perdre le contrôle de l'équilibre entre les deux, au cours des deux dernières décennies.

Le deuxième facteur est la révolution de l'information qui a aggravé le chaos socio-économique américain en démantelant les lignes de production traditionnelles et les grandes industries au profit de l'économie du savoir et des nouvelles technologies.

La troisième réalité est l'escalade des crises périodiques avec l'intensification de l'idéologie fasciste, qui est une combinaison de darwinisme raciste et d'évangélisme sioniste. L'idéologie que Bernard Lewis et Huntington exprimaient au nom de « la guerre des civilisations, des cultures et des religions », et renforçait l'ennemi sioniste.

Cependant, cette action s'est effondrée après l'intervention directe des États-Unis dans la région, et le double échec de l'ennemi sioniste face au Hezbollah libanais.

Les différences entre Biden et Trump, reposent sur des interprétations politiques des récents développements américains, dont les plus importantes sont les efforts désespérés de Trump pour ramener l'ère capitaliste, et trouver un équilibre entre l'industrie traditionnelle et la révolution de l'information, la guerre de Trump avec les compagnies pétrolières du Golfe Persique, de la mer Caspienne et du Venezuela, avec l'Iran, le Venezuela et de temps en temps, la Russie, et le «Traité du siècle» qui cherche à résoudre tous les problèmes sans donner aucune concession aux Palestiniens.

En revanche, Biden accorde une plus grande attention aux problèmes intérieurs, au programme de santé pendant l’épidémie de Corona, aux taxes, aux immigrés et à l'avortement. Les démocrates ont aussi reconnu les groupes islamiques affiliés à l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord, en Syrie et en Libye, et ont en même temps, fait pression sur les dirigeants militaires égyptiens pour qu'ils se prononcent en faveur de Mohamed Morsi contre le candidat de l'armée, Ahmed Shafiq. De nombreux observateurs pensent que les groupes islamiques comptent sur le retour des démocrates à la Maison Blanche.

La politique des démocrates sur la question palestinienne, est fondamentalement indissociable de la politique des républicains et de "l'accord du siècle", sauf en ce qui concerne la gestion de ces affaires, le thème central de la paix économique régionale étant considéré comme un prélude aux revendications d'une paix politique entre le centre israélien de Washington et le monde arabe. Les Africains, les immigrants et les personnes marginalisées sont plus proches des démocrates que les groupes religieux conservateurs, les complexes militaires et industriels et la plupart des compagnies pétrolières qui sont plus proches des républicains, de sorte que de grandes sections de la classe moyenne et des travailleurs blancs ont peut-être voté pour Trump.

En fin de compte, le paysage post-électoral des États-Unis, étant donné le chaos dû à l'utilisation des armes légales et la présence des milices de droite, sera fracturé rappelant la guerre civile qui a sévi au XIXe siècle »
3933225

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: