11:38 - October 17, 2021
Code de l'info: 3478384
Téhéran(IQNA)-« Religions for Peace » a été fondée aux États-Unis en 1973, et a organisé des conférences dans plusieurs pays, sur le dialogue interreligieux. L'organisation est aujourd'hui présente dans 90 pays.

Dès le début, les membres de l'Organisation des religions pour la paix ont tenu une première conférence mondiale à Kyoto, au Japon, et depuis, la conférence a eu lieu tous les cinq ans, dans différents pays. En 2019, la conférence s'est tenue à Lindau, en Allemagne, avec environ 900 délégués de 60 pays, où le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, s'est adressé à l'assemblée.

Cependant, la deuxième conférence sur "Les femmes, la foi et la diplomatie" dont la chancelière allemande, Angela Merkel, était une des oratrices, a eu lieu virtuellement depuis Lindau à l'automne 2020, en raison de l'épidémie mondiale de corona.

«ادیان برای صلح»؛ سازمانی با 48 سال قدمت در آمریکا

Cette année, la ville de Lindau a accueilli une conférence de quatre jours, du 4 au 7 octobre 2021 qui a réuni 150 représentants de groupes religieux du monde entier pour discuter sur la manière de parler aux jeunes de différents groupes religieux, de la situation en Afghanistan et dans d'autres parties du monde. Un site Web a été lancé et des jeunes du monde entier ont été invités à répondre à des questions sur les religions. Le traitement réservé aux jeunes dans différents groupes religieux dans différents pays dont l'Afghanistan, a aussi été l’objet de discussions.

«ادیان برای صلح»؛ سازمانی با 48 سال قدمت در آمریکا

Pramila Patten, secrétaire générale adjointe des Nations unies depuis 2017, qui était une des oratrices de la conférence, a déclaré : « Depuis que les talibans ont pris leurs fonctions en Afghanistan, la situation est devenue très préoccupante, en particulier pour les femmes et les jeunes. Bien sûr, pour pouvoir aider les gens dans la région, nous devons communiquer avec les talibans. Nous ne devons pas ignorer la situation d'autres pays comme la Syrie, le Myanmar, le Soudan du Sud et l'Éthiopie où malheureusement les femmes et les jeunes sont aussi victimes de violences extrémistes ».

Des représentants de différentes religions ont évoqué dans leurs discussions, les thèmes « Paix et sécurité », « Protection de l'environnement » et « Aides humanitaires ».

4004581

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: