10:28 - May 21, 2022
Code de l'info: 3480747
Téhéran(IQNA)-Abū l-Rayḥān Muḥammad ibn Aḥmad al-Bīrūnī, décédé en 1050 après JC, fut un des premiers scientifiques à déterminer la direction de la qibla, le mouvement de la terre et sa surface, à partir de ses connaissances en mathématiques.

Abū l-Rayḥān était un érudit musulman iranien, mathématicien, astronome et historien qui parlait couramment le persan, l'arabe et le sanskrit, le grec ancien, l'hébreu et le syriaque. 

Journée mondiale du patrimoine culturel

Le patrimoine scientifique est une des plus importantes richesses culturelles d'une nation, et le monde islamique possède des ressources riches et vastes à cet égard.

Abū l-Rayḥān a laissé de nouvelles découvertes et inventions, et de nombreux travaux scientifiques dont certains ont été perdus à travers l'histoire, et dont il ne reste que trois livres.

L'un de ses travaux importants est d’avoir essayé d'introduire les mathématiques dans les différentes sciences, car il pensait que chaque science devait être justifiée de façon mathématique, et aujourd'hui nous voyons que même en psychologie, les statistiques et les mathématiques jouent un rôle important.

Extraits du discours d'Ahmad Tamimdari, membre du corps professoral de l'Université Allameh Tabatabaei de Téhéran

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: